Skip navigation (Press enter)

De la maison au studio - Interrobang

Nous avons parlé à Parker "Interrobang" Mackay, caster Pro League, de son parcours.

This article is translated. Read the original: From Home to the Studio - Interrobang

Interrobang est un caster R6 canadien, surtout connu en tant qu’une des voix de la Pro League, dans laquelle il caste depuis septembre 2017. Il caste en ce moment aux côtés de KiXSTAr, mzo et MiloshtheMedic.

En plus de la Pro League, Interro caste un grand nombre de petits tournois tels que DreamHack Austin, CCS, ESA et l’ensemble des Canadian et US Nationals.

Interrobang tenant le trophée du Six Invitational 2018

Nous avons discuté avec Interro de sa grande carrière et de l'événement majeur qui approche, le Major de Paris :

Premièrement, pouvez-vous nous parler un peu de vous ?

Mon nom est Parker, communément appelé INTERRO en ligne et je suis un caster canadien travaillant en ce moment pour ESL en tant que caster pour la Pro League Rainbow 6.

Les nouvelles règles de la Pro League introduites au début de cette nouvelle saison ont causé un grand nombre de changements concernant les horaires, la durée, ainsi que la nouvelle phase de ban d’agents. Comment, en tant que caster, avez-vous fait face à ces changements, et quels impacts pensez-vous qu’il y a eu sur le jeu ?

Je suis un grand fan des nouveaux changements appliqués à la Pro League. Le changement de règle sur les sites, le ban des agents, ainsi que le découpage en 5 attaques/5 défenses sont d'excellentes voies pour rafraîchir le jeu et le rendre plus compétitif que ce qu’il était avant. Afin de me préparer pour le nouveau jeu de règles, j'ai demandé à un certain nombre de pros d'organiser un faux match de la Pro League pour que je puisse m'habituer aux changements. Je pense que ces changements sont pour le mieux et enrichissent profondément la scène pro.

À cette moitié de la Pro League Saison 8, les classements sont très différents de ceux auxquels on s’attendait ; par quelles équipes avez-vous été le plus surpris ?

SK Gaming, Noble et Obey ont été mes plus grandes surprises, mais pas tous pour les mêmes raisons. SK Gaming ont actuellement la meilleure saison qu’ils ont eue en 1 an. La venue de Nyx ne peut pas être sous-estimée puisque son jeu colle parfaitement à celui de l’équipe, laissant les autres joueurs faire très bien leur travail. En étant réaliste, ils pourraient obtenir une place pour les finales LAN de cette saison. Pour Noble, j’étais un peu curieux de voir comment ils s’en sortiraient, vu que Yeti est le seul membre de l’équipe avec une précédente expérience en PL. Ils ont surpassé mes attentes et même si la LAN n’est plus à portée de main, ils se sont définitivement imposés. Obey a eu une performance tristement bien plus faible que ce à quoi je m’attendais. La composition d’équipe qu’ils ont peut faire bien plus que cette dernière place, en tout cas en théorie. Je ne suis pas sûr de ce dont ils ont besoin pour réussir, mais il ne leur reste plus beaucoup de temps.

Le classement actuel de la Pro League NA avec les équipes concernées encadrées
Vous avez manqué les 2 dernières semaines de Pro League due à un problème de Visa, qu’avez-vous fait au Canada pendant votre pause ?

Je n’avais pas l’intention de rentrer au Canada à la moitié de cette saison, mais je suis content d’avoir eu mon Visa dès que je le pouvais. C’est toujours agréable de voir sa famille et ses amis, même si j’aurais préféré pouvoir rester en Pologne, caster avec le reste de l’équipe. J’ai eu la chance de streamer et de rester avec quelques amis qui étaient revenus me rendre visite donc c’était bien, mais cela me fait très plaisir d’être de retour en Europe. Je voulais me remettre au travail.

Précédemment vous avez aussi casté le Canadian Circuit et la saison 2 de CCS, comment êtes-vous entré dans ces tournois et en quoi l’expérience diffère-t-elle de la Pro League ?

J’ai en fait eu ma grande “percée” sur Rainbow 6 grâce à CCS. Ma première aventure dans le casting R6 était au Siege Contender Series (maintenant ESA) mais j’ai été pris par CCS peu après pour rejoindre Flufvy et Talon. Mon premier cast chez CCS était même avec Mzo, en juillet 2017. J’étais content de revenir chez CCS pour la saison 2 pour caster une partie des playoffs et la grande finale.

Je pense que c’est important de toujours se remémorer d’où l’on vient et je peux vous garantir que sans CCS je n’aurais jamais été caster en Pro League. Concernant les Canadian Nationals de Northern Arena, c’est un privilège pour moi d’avoir l’opportunité de prêter ma voix à la scène compétitive de mon pays. Les personnes y travaillant sont extrêmement gentilles et je suis reconnaissant d’avoir pu les aider ainsi. C’est excellent de voir un large éventail de niveaux et de stratégies, venant de joueurs et de ligues différentes.

Plus tard ce mois-ci se déroule un des plus grands tournois de l’histoire de R6 - le Major de Paris. Quelles sont vos prédictions pour cet évènement, et y a-t-il des équipes qui pourraient vous surprendre ?

Je ne suis pas à l’aise sur le fait de faire trop rapidement des prédictions, mais les favoris sont les classiques : PENTA, Liquid, EG, Millenium, Rogue, etc. Ces équipes ont eu des bonnes performances et sont capables d’aller jusqu’aux quarts de finale. Quant aux surprises, je pense que NORA-Rengo et Immortals ont des chances de sortir de leur groupe en fonction de leur jeu. Leurs groupes sont difficiles mais je serais choqué s’il n’y avait pas de surprise.

Votre carrière de caster R6 vous a emmené en Pologne, au Canada, aux Etats-Unis, au Brésil et, dans 2 semaines, en France ; qu’avez-vous pensé de chaque pays ?

Rencontrer des fans de Rainbow 6 à travers le monde a été un réel plaisir. J’ai vraiment aimé voir différentes parties du monde, différentes cultures, ce que je n’aurais jamais pensé avoir l’occasion de faire auparavant. Le Brésil a les fans les plus passionnés que j’ai eu l’occasion de rencontrer. Voir la foule de spectateurs à Sao Paulo, entendre leurs rugissements pendant que les équipes domestiques jouaient… c’était incroyable. J’ai eu des frissons la première fois que la foule s’est déchainée dans le stade. C’est un moment que je n’oublierai jamais. J’ai entendu beaucoup de choses au sujet des fans français, donc nous allons voir s'ils sont à la hauteur de leur réputation et s’ils vont "casser la baraque".

Quel est votre meilleur moment de casting jusqu’à présent ?

Mon meilleur souvenir est sans aucun doute d’avoir casté avec KiXSTAr à la grande finale de l’Invitational. Être le seul caster canadien, caster un jeu développé au Canada, assister à un des meilleurs matchs R6 que l’on ait pu voir, tout ça sur le sol canadien ? Je ne sais pas quand quelque chose va détrôner cela.

L'équipe des casters du Six Invitational 2018, avec Interrobang deuxième en partant de la droite.
Et, finalement, quels conseils donneriez-vous aux personnes voulant devenir joueur ou caster professionnel ?

Il y a plein de casters talentueux travaillant sur la scène amateur donc mon conseil serait : étudiez-vous vous-même. Regardez toutes vos VODs. Ayez un regard critique et éliminez les choses que vous n’aimez pas afin de vous améliorer. Les joueurs passent 6 heures la plupart de leurs nuits à pratiquer, à essayer, à s’entraîner ; faites la même chose pour vous. Demandez les avis de vos proches et des retours constructifs afin d’arriver au potentiel que vous savez que vous avez.

Interro sera de retour lundi prochain au Major de Paris que vous pourrez regarder sur la chaîne Twitch officielle rainbow6.

Traduction réalisée par Onestuff_, en collaboration avec XTBoris et BrItneY