Skip navigation (Press enter)

Après n'avoir pas été à la hauteur au SI, BDS Esport est prêt à dépasser les attentes au Mexique.

Un BDS Esport épuisé n'a pas atteint son objectif lors d'un Invitational à domicile. Il doit maintenant réaliser son potentiel.

Après avoir été considéré comme le poids lourd européen (EU) tout au long de l'année 2020 et dans la perspective du Six Invitational 2021, BDS Esport n'a pas répondu aux attentes cette année.

“Je pense que le Six Invitational a été un peu décevant pour nous”, a déclaré le capitaine de BDS Bryan “Elemzje” Tebessi. “Après le tournoi, on a eu une longue discussion ensemble pour comprendre ce qui n'allait pas et on a trouvé quelques solutions qu’on est impatients de vous montrer au Mexique.”

Après avoir stupéfié tout le monde lors du Six Invitational 2020 avec une quatrième place, BDS s'est apparemment transformé en une machine inarrêtable tout au long de l'année 2020. Pendant l'année, il a remporté le Major EU d'août, a terminé en tête de l'EUL et s'est classé deuxième lors du Major EU de novembre et des finales de l'EUL.

BDS Esport a signé BriD de Team Vitality juste avant le début de l'EUL 2020.

Sa nouvelle recrue, Loïc “BriD” Chongthep, a prouvé qu'il valait son pesant d'or et s'est hissé directement au sommet des classements malgré son rôle de soutien. De plus, il a continué à figurer dans le Top 5 de jusqu'à 4 catégories différentes lors de chaque phase de la ligue et chaque tournoi depuis lors.

Abordant le Six Invitational 2021 après avoir terminé à la deuxième place de l'EUL, BDS, grand favori du titre, s'est incliné très tôt à domicile. Ninjas in Pyjamas ont remporté le duel du haut de tableau avec une seule manche d'avance, TSM ayant achevé les Français au troisième tour du bas de tableau.

“Si nous avions gagné cette manche, le tournoi aurait été complètement différent pour nous ... Je suis presque sûr que nous aurions atteint la finale ”, déplore Elemzje. “C'était assez déchirant, l'année dernière (lors de l'Invitational) aussi, nous avions perdu contre eux par une seule manche”

Mais l’heure des regrets est passée pour Elemzje et son équipe. Il a révélé que la motivation avait été le problème de l'équipe et que son objectif était de ramener cette flamme au sein de ses coéquipiers lors de la deuxième phase et maintenant qu'il l'a fait, son équipe est prête à remporter le Major.

La période difficile qu'a traversée BDS a touché de nombreuses équipes dans le paysage esport de "Rainbow Six", les souvenirs d'Elemzje faisant écho aux raisons pour lesquelles de nombreux pros, dont les légendaires rivaux Niclas “Pengu” Mouritzen et Troy “Canadian” Jaroslawski, ont pris leur retraite.

L'équipe française a connu une période difficile, tant dans le jeu qu'en dehors, et cela s'est vu lorsque les héros locaux ont été éliminés du seul et unique Six Invitational organisé en dehors du Canada. Comme Pengu et Canadian, BDS Esport s'est épuisé en cherchant la gloire.

Elemzje au Six Invitational 2020.

“Lorsque vous jouez le jeu tous les jours pour être performant (à un haut niveau), vous pouvez atteindre un point où vous avez en quelque sorte besoin de faire une pause”, déclare Elemzje. “Je pense que si l'Invitational avait eu lieu en février. En mai, nous avons commencé à baisser un peu parce que les gens étaient fatigués de jouer le jeu tous les jours. C'est tout à fait normal, car nous sommes humains, après tout.”

Aujourd'hui, même si Elemzje n'a pas l'impression que son équipe est favorite, il a confiance en son propre jeu. L'objectif, dit-il, est maintenant de reproduire la forme de la deuxième phase et des matchs d'entraînement du Major de Mexico. Et le fait de n'avoir "aucune pression" n'est qu'un bonus supplémentaire - favoris ou non.

Mais peut-on renverser les Brésiliens, qui ont occupé toutes les places du podium lors du Six Invitational 2021 ?

“Nous avons cinq joueurs qui peuvent exceller dans tous les domaines,” répond Elemzje. “Shaiiko et Renshiro se concentrent sur les kills, mais ils peuvent aussi faire des appels stratégiques pour réorienter nos attaques et nos défenses. RaFaLe et BriD sont très vocaux avec nos placements (d'utilité et de main d'œuvre), tandis que j'arrive juste à mi-chemin entre ces styles.”

En conséquence, il affirme que son équipe est prête à contrer le style de jeu de chaque région, Amérique Latine comprise. Qu'une équipe soit passive, extrêmement agressive ou équilibrée n'aura pas beaucoup d'importance pour Elemzje et le reste de BDS.

Il concède que la méta actuelle "est meilleure pour les équipes brésiliennes", en raison de l'incroyable compétence en matière d'armes à feu que des joueurs comme Nesk, Paluh et Pino montrent constamment. "Mais la méta est là depuis des mois maintenant, nous avons eu une tonne d'entraînement avec elle, donc nous serons prêts pour elle", a terminé Elemzje avec confiance.

Retrouvez BDS Esport dans le match d'ouverture du Six Mexico Major contre CYCLOPS athlete gaming, qui se jouera sur la chaîne Twitch de Rainbow6 le 16 août à 10h CDT (UTC-5).